La Bible

Lectures de la Bible
vendredi 14 juin

Ce site vous propose le texte intégral de la Bible, dans la traduction de Louis Segonds (1910).

Un plan de lecture de la Bible sur une durée d'une année vous est proposé ici, avec chaque jour un extrait de l'Ancien Testament, un Psaume, un extrait des Proverbes et un extrait du Nouveau Testament.

Second livre des Chroniques, 17

lire Second livre des Chroniques, 17

Josaphat, roi de Juda, fidélité et prospérité

 
1R 15, 24 Asa se coucha avec ses pères, et il fut enterré avec ses pères dans la ville de David, son père. Et Josaphat, son fils, régna à sa place.
Ps 92, 13 Les justes croissent comme le palmier, Ils s'élèvent comme le cèdre du Liban.
Jn 1, 48 D'où me connais-tu ? lui dit Nathanaël. Jésus lui répondit : Avant que Philippe t'appelât, quand tu étais sous le figuier, je t'ai vu.
[1] Josaphat, son fils, régna à sa place. [2] Il se fortifia contre Israël : il mit des troupes dans toutes les villes fortes de Juda, et des garnisons dans le pays de Juda et dans les villes d'Éphraïm dont Asa, son père, s'était emparé. [3] L'Éternel fut avec Josaphat, parce qu'il marcha dans les premières voies de David, son père, et qu'il ne rechercha point les Baals ; [4] car il eut recours au Dieu de son père, et il suivit ses commandements, sans imiter ce que faisait Israël. [5] L'Éternel affermit la royauté entre les mains de Josaphat, à qui tout Juda apportait des présents, et qui eut en abondance des richesses et de la gloire. [6] Son cœur grandit dans les voies de l'Éternel, et il fit encore disparaître de Juda les hauts lieux et les idoles. [7] La troisième année de son règne, il chargea ses chefs Ben Haïl, Abdias, Zacharie, Nethaneel et Michée, d'aller enseigner dans les villes de Juda. [8] Il envoya avec eux les Lévites Schemaeja, Nethania, Zebadia, Asaël, Schemiramoth, Jonathan, Adonija, Tobija et Tob Adonija, Lévites, et les sacrificateurs Élischama et Joram. [9] Ils enseignèrent dans Juda, ayant avec eux le livre de la loi de l'Éternel. Ils parcoururent toutes les villes de Juda, et ils enseignèrent parmi le peuple. [10] La terreur de l'Éternel s'empara de tous les royaumes des pays qui environnaient Juda, et ils ne firent point la guerre à Josaphat. [11] Des Philistins apportèrent à Josaphat des présents et un tribut en argent ; et les Arabes lui amenèrent aussi du bétail, sept mille sept cents béliers et sept mille sept cents boucs. [12] Josaphat s'élevait au plus haut degré de grandeur. Il bâtit en Juda des châteaux et des villes pour servir de magasins. [13] Il fit exécuter beaucoup de travaux dans les villes de Juda, et il avait à Jérusalem de vaillants hommes pour soldats. [14] Voici leur dénombrement, selon les maisons de leurs pères. De Juda, chefs de milliers : Adna, le chef, avec trois cent mille vaillants hommes ; [15] et à ses côtés, Jochanan, le chef, avec deux cent quatre-vingt mille hommes ; [16] et à ses côtés, Amasia, fils de Zicri, qui s'était volontairement consacré à l'Éternel, avec deux cent mille vaillants hommes. [17] De Benjamin : Éliada, vaillant homme, avec deux cent mille hommes armés de l'arc et du bouclier, [18] et à ses côtés, Zozabad, avec cent quatre-vingt mille hommes armés pour la guerre. [19] Tels sont ceux qui étaient au service du roi, outre ceux que le roi avait placés dans toutes les villes fortes de Juda.

Second livre des Chroniques, 18

lire Second livre des Chroniques, 18

Expédition de Josaphat et d'Achab contre les Syriens

 
1R 22, 1 On resta trois ans sans qu'il y eût guerre entre la Syrie et Israël.
Jé 28, 1 Dans la même année, au commencement du règne de Sédécias, roi de Juda, le cinquième mois de la quatrième année, Hanania, fils d'Azzur, prophète, de Gabaon, me dit dans la maison de l'Éternel, en présence des sacrificateurs et de tout le peuple :
2Th 2, 11 Aussi Dieu leur envoie une puissance d'égarement, pour qu'ils croient au mensonge,
[1] Josaphat eut en abondance des richesses et de la gloire, et il s'allia par mariage avec Achab. [2] Au bout de quelques années, il descendit auprès d'Achab à Samarie ; et Achab tua pour lui et pour le peuple qui était avec lui un grand nombre de brebis et de bœufs, et il le sollicita de monter à Ramoth en Galaad. [3] Achab, roi d'Israël, dit à Josaphat, roi de Juda : Veux-tu venir avec moi à Ramoth en Galaad ? Josaphat lui répondit : Moi comme toi, et mon peuple comme ton peuple, nous irons l'attaquer avec toi. [4] Puis Josaphat dit au roi d'Israël : Consulte maintenant, je te prie, la parole de l'Éternel. [5] Le roi d'Israël assembla les prophètes, au nombre de quatre cents, et leur dit : Irons-nous attaquer Ramoth en Galaad, ou dois-je y renoncer ? Et ils répondirent : Monte, et Dieu la livrera entre les mains du roi. [6] Mais Josaphat dit : N'y a-t-il plus ici aucun prophète de l'Éternel, par qui nous puissions le consulter ? [7] Le roi d'Israël répondit à Josaphat : Il y a encore un homme par qui l'on pourrait consulter l'Éternel ; mais je le hais, car il ne me prophétise rien de bon, il ne prophétise jamais que du mal : c'est Michée, fils de Jimla. Et Josaphat dit : Que le roi ne parle pas ainsi ! [8] Alors le roi d'Israël appela un eunuque, et dit : Fais venir tout de suite Michée, fils de Jimla. [9] Le roi d'Israël et Josaphat, roi de Juda, étaient assis chacun sur son trône, revêtus de leurs habits royaux ; ils étaient assis dans la place à l'entrée de la porte de Samarie. Et tous les prophètes prophétisaient devant eux. [10] Sédécias, fils de Kenaana, s'était fait des cornes de fer, et il dit : Ainsi parle l'Éternel : Avec ces cornes, tu frapperas les Syriens jusqu'à les détruire. [11] Et tous les prophètes prophétisèrent de même, en disant : Monte à Ramoth en Galaad ! tu auras du succès, et l'Éternel la livrera entre les mains du roi. [12] Le messager qui était allé appeler Michée lui parla ainsi : Voici, les prophètes d'un commun accord prophétisent du bien au roi ; que ta parole soit donc comme la parole de chacun d'eux ! annonce du bien ! [13] Michée répondit : L'Éternel est vivant ! j'annoncerai ce que dira mon Dieu. [14] Lorsqu'il fut arrivé auprès du roi, le roi lui dit : Michée, irons-nous attaquer Ramoth en Galaad, ou dois-je y renoncer ? Il répondit : Montez ! vous aurez du succès, et ils seront livrés entre vos mains. [15] Et le roi lui dit : Combien de fois me faudra-t-il te faire jurer de ne me dire que la vérité au nom de l'Éternel ? [16] Michée répondit : Je vois tout Israël dispersé sur les montagnes, comme des brebis qui n'ont point de berger ; et l'Éternel dit : Ces gens n'ont point de maître, que chacun retourne en paix dans sa maison ! [17] Le roi d'Israël dit à Josaphat : Ne te l'ai-je pas dit ? Il ne prophétise sur moi rien de bon, il ne prophétise que du mal. [18] Et Michée dit : Écoutez donc la parole de l'Éternel ! J'ai vu l'Éternel assis sur son trône, et toute l'armée des cieux se tenant à sa droite et à sa gauche. [19] Et l'Éternel dit : Qui séduira Achab, roi d'Israël, pour qu'il monte à Ramoth en Galaad et qu'il y périsse ? Ils répondirent l'un d'une manière, l'autre d'une autre. [20] Et un esprit vint se présenter devant l'Éternel, et dit : Moi, je le séduirai. [21] L'Éternel lui dit : Comment ? Je sortirai, répondit-il, et je serai un esprit de mensonge dans la bouche de tous ses prophètes. L'Éternel dit : Tu le séduiras, et tu en viendras à bout ; sors, et fais ainsi. [22] Et maintenant, voici, l'Éternel a mis un esprit de mensonge dans la bouche de tes prophètes qui sont là. Et l'Éternel a prononcé du mal contre toi. [23] Alors Sédécias, fils de Kenaana, s'étant approché, frappa Michée sur la joue, et dit : Par quel chemin l'esprit de l'Éternel est-il sorti de moi pour te parler ? [24] Michée répondit : Tu le verras au jour où tu iras de chambre en chambre pour te cacher. [25] Le roi d'Israël dit : Prenez Michée et emmenez-le vers Amon, chef de la ville, et vers Joas, fils du roi. [26] Vous direz : Ainsi parle le roi : Mettez cet homme en prison, et nourrissez-le du pain et de l'eau d'affliction, jusqu'à ce que je revienne en paix. [27] Et Michée dit : Si tu reviens en paix, l'Éternel n'a point parlé par moi. Il dit encore : Vous tous, peuples, entendez !

Défaite et mort d'Achab

 
1R 22, 29 Le roi d'Israël et Josaphat, roi de Juda, montèrent à Ramoth en Galaad.
Pr 29, 1 Un homme qui mérite d'être repris, et qui raidit le cou, Sera brisé subitement et sans remède.
[28] Le roi d'Israël et Josaphat, roi de Juda, montèrent à Ramoth en Galaad. [29] Le roi d'Israël dit à Josaphat : Je veux me déguiser pour aller au combat ; mais toi, revêts-toi de tes habits. Et le roi d'Israël se déguisa, et ils allèrent au combat. [30] Le roi de Syrie avait donné cet ordre aux chefs de ses chars : Vous n'attaquerez ni petit ni grand, mais vous attaquerez seulement le roi d'Israël. [31] Quand les chefs des chars aperçurent Josaphat, ils dirent : C'est le roi d'Israël. Et ils l'entourèrent pour l'attaquer. Josaphat poussa un cri, et l'Éternel le secourut, et Dieu les écarta de lui. [32] Les chefs des chars, voyant que ce n'était pas le roi d'Israël, s'éloignèrent de lui. [33] Alors un homme tira de son arc au hasard, et frappa le roi d'Israël au défaut de la cuirasse. Le roi dit à celui qui dirigeait son char : Tourne, et fais-moi sortir du champ de bataille, car je suis blessé. [34] Le combat devint acharné ce jour-là. Le roi d'Israël fut retenu dans son char, en face des Syriens, jusqu'au soir, et il mourut vers le coucher du soleil.

Psaumes, 145

lire Psaumes, 145

Hymne à la puissance et à la bonté de Dieu

 
Ps 111, 1 Louez l'Éternel ! Je louerai l'Éternel de tout mon cœur, Dans la réunion des hommes droits et dans l'assemblée.
De 32, 3 Car je proclamerai le nom de l'Éternel. Rendez gloire à notre Dieu !
[1] Louange. De David. Je t'exalterai, ô mon Dieu, mon roi ! Et je bénirai ton nom à toujours et à perpétuité. [2] Chaque jour je te bénirai, Et je célébrerai ton nom à toujours et à perpétuité. [3] L'Éternel est grand et très digne de louange, Et sa grandeur est insondable. [4] Que chaque génération célèbre tes œuvres, Et publie tes hauts faits ! [5] Je dirai la splendeur glorieuse de ta majesté ; Je chanterai tes merveilles. [6] On parlera de ta puissance redoutable, Et je raconterai ta grandeur. [7] Qu'on proclame le souvenir de ton immense bonté, Et qu'on célèbre ta justice ! [8] L'Éternel est miséricordieux et compatissant, Lent à la colère et plein de bonté.

La nouvelle Jérusalem

[9] L'Éternel est bon envers tous, Et ses compassions s'étendent sur toutes ses œuvres. [10] Toutes tes œuvres te loueront, ô Éternel ! Et tes fidèles te béniront. [11] Ils diront la gloire de ton règne, Et ils proclameront ta puissance, [12] Pour faire connaître aux fils de l'homme ta puissance Et la splendeur glorieuse de ton règne. [13] Ton règne est un règne de tous les siècles, Et ta domination subsiste dans tous les âges. [14] L'Éternel soutient tous ceux qui tombent, Et il redresse tous ceux qui sont courbés. [15] Les yeux de tous espèrent en toi, Et tu leur donnes la nourriture en son temps. [16] Tu ouvres ta main, Et tu rassasies à souhait tout ce qui a vie. [17] L'Éternel est juste dans toutes ses voies, Et miséricordieux dans toutes ses œuvres. [18] L'Éternel est près de tous ceux qui l'invoquent, De tous ceux qui l'invoquent avec sincérité ; [19] Il accomplit les désirs de ceux qui le craignent, Il entend leur cri et il les sauve. [20] L'Éternel garde tous ceux qui l'aiment, Et il détruit tous les méchants. [21] Que ma bouche publie la louange de l'Éternel, Et que toute chair bénisse son saint nom, A toujours et à perpétuité !

Proverbes, 31

lire Proverbes, 31
[13] Elle se procure de la laine et du lin, Et travaille d'une main joyeuse. [14] Elle est comme un navire marchand, Elle amène son pain de loin. [15] Elle se lève lorsqu'il est encore nuit, Et elle donne la nourriture à sa maison Et la tâche à ses servantes. [16] Elle pense à un champ, et elle l'acquiert ; Du fruit de son travail elle plante une vigne. [17] Elle ceint de force ses reins, Et elle affermit ses bras. [18] Elle sent que ce qu'elle gagne est bon ; Sa lampe ne s'éteint point pendant la nuit. [19] Elle met la main à la quenouille, Et ses doigts tiennent le fuseau. [20] Elle tend la main au malheureux, Elle tend la main à l'indigent. [21] Elle ne craint pas la neige pour sa maison, Car toute sa maison est vêtue de cramoisi. [22] Elle se fait des couvertures, Elle a des vêtements de fin lin et de pourpre. [23] Son mari est considéré aux portes, Lorsqu'il siège avec les anciens du pays. [24] Elle fait des chemises, et les vend, Et elle livre des ceintures au marchand.

Apocalypse de Jean, 21

lire Apocalypse de Jean, 21
 
Es 60, 1 Lève-toi, sois éclairée, car ta lumière arrive, Et la gloire de l'Éternel se lève sur toi.
Ez 40, 2 Il m'y transporta, dans des visions divines, et me déposa sur une montagne très élevée, où se trouvait au midi comme une ville construite.
Hé 11, 10 Car il attendait la cité qui a de solides fondements, celle dont Dieu est l'architecte et le constructeur.
[9] Puis un des sept anges qui tenaient les sept coupes remplies des sept derniers fléaux vint, et il m'adressa la parole, en disant : Viens, je te montrerai l'épouse, la femme de l'agneau. [10] Et il me transporta en esprit sur une grande et haute montagne. Et il me montra la ville sainte, Jérusalem, qui descendait du ciel d'auprès de Dieu, ayant la gloire de Dieu. [11] Son éclat était semblable à celui d'une pierre très précieuse, d'une pierre de jaspe transparente comme du cristal. [12] Elle avait une grande et haute muraille. Elle avait douze portes, et sur les portes douze anges, et des noms écrits, ceux des douze tribus des fils d'Israël : [13] à l'orient trois portes, au nord trois portes, au midi trois portes, et à l'occident trois portes. [14] La muraille de la ville avait douze fondements, et sur eux les douze noms des douze apôtres de l'agneau. [15] Celui qui me parlait avait pour mesure un roseau d'or, afin de mesurer la ville, ses portes et sa muraille. [16] La ville avait la forme d'un carré, et sa longueur était égale à sa largeur. Il mesura la ville avec le roseau, et trouva douze mille stades ; la longueur, la largeur et la hauteur en étaient égales. [17] Il mesura la muraille, et trouva cent quarante-quatre coudées, mesure d'homme, qui était celle de l'ange. [18] La muraille était construite en jaspe, et la ville était d'or pur, semblable à du verre pur. [19] Les fondements de la muraille de la ville étaient ornés de pierres précieuses de toute espèce : le premier fondement était de jaspe, le second de saphir, le troisième de calcédoine, le quatrième d'émeraude, [20] le cinquième de sardonyx, le sixième de sardoine, le septième de chrysolithe, le huitième de béryl, le neuvième de topaze, le dixième de chrysoprase, le onzième d'hyacinthe, le douzième d'améthyste. [21] Les douze portes étaient douze perles ; chaque porte était d'une seule perle. La place de la ville était d'or pur, comme du verre transparent. [22] Je ne vis point de temple dans la ville ; car le Seigneur Dieu tout puissant est son temple, ainsi que l'agneau. [23] La ville n'a besoin ni du soleil ni de la lune pour l'éclairer ; car la gloire de Dieu l'éclaire, et l'agneau est son flambeau. [24] Les nations marcheront à sa lumière, et les rois de la terre y apporteront leur gloire. [25] Ses portes ne se fermeront point le jour, car là il n'y aura point de nuit. [26] On y apportera la gloire et l'honneur des nations. [27] Il n'entrera chez elle rien de souillé, ni personne qui se livre à l'abomination et au mensonge ; il n'entrera que ceux qui sont écrits dans le livre de vie de l'agneau.

Apocalypse de Jean, 22

lire Apocalypse de Jean, 22
 
Ez 47, 1 Il me ramena vers la porte de la maison. Et voici, de l'eau sortait sous le seuil de la maison, à l'orient, car la face de la maison était à l'orient ; l'eau descendait sous le côté droit de la maison, au midi de l'autel.
Ge 2, 8 Puis l'Éternel Dieu planta un jardin en Éden, du côté de l'orient, et il y mit l'homme qu'il avait formé.
Ge 3, 22 L'Éternel Dieu dit : Voici, l'homme est devenu comme l'un de nous, pour la connaissance du bien et du mal. Empêchons-le maintenant d'avancer sa main, de prendre de l'arbre de vie, d'en manger, et de vivre éternellement.
[1] Et il me montra un fleuve d'eau de la vie, limpide comme du cristal, qui sortait du trône de Dieu et de l'agneau. [2] Au milieu de la place de la ville et sur les deux bords du fleuve, il y avait un arbre de vie, produisant douze fois des fruits, rendant son fruit chaque mois, et dont les feuilles servaient à la guérison des nations. [3] Il n'y aura plus d'anathème. Le trône de Dieu et de l'agneau sera dans la ville ; ses serviteurs le serviront et verront sa face, [4] et son nom sera sur leurs fronts. [5] Il n'y aura plus de nuit ; et ils n'auront besoin ni de lampe ni de lumière, parce que le Seigneur Dieu les éclairera. Et ils régneront aux siècles des siècles.
 
 

© Dieu et consorts - plan de la Bible