La Bible

Lectures de la Bible
dimanche 25 février

Ce site vous propose le texte intégral de la Bible, dans la traduction de Louis Segonds (1910).

Un plan de lecture de la Bible sur une durée d'une année vous est proposé ici, avec chaque jour un extrait de l'Ancien Testament, un Psaume, un extrait des Proverbes et un extrait du Nouveau Testament.

Psaumes, 52

lire Psaumes, 52

Châtiment du trompeur

 
1S 21, 1 David se rendit à Nob, vers le sacrificateur Achimélec, qui accourut effrayé au-devant de lui et lui dit : Pourquoi es-tu seul et n'y a-t-il personne avec toi ?
Ps 92, 8 Si les méchants croissent comme l'herbe, Si tous ceux qui font le mal fleurissent, C'est pour être anéantis à jamais.
[1] Au chef des chantres. Cantique de David. [2] A l'occasion du rapport que Doëg, l'Édomite, vint faire à Saül, en lui disant : David s'est rendu dans la maison d'Achimélec. [3] Pourquoi te glorifies-tu de ta méchanceté, tyran ? La bonté de Dieu subsiste toujours. [4] Ta langue n'invente que malice, comme un rasoir affilé, fourbe que tu es ! [5] Tu aimes le mal plutôt que le bien, Le mensonge plutôt que la droiture. -Pause. [6] Tu aimes toutes les paroles de destruction, Langue trompeuse ! [7] Aussi Dieu t'abattra pour toujours, Il te saisira et t'enlèvera de ta tente ; Il te déracinera de la terre des vivants. -Pause. [8] Les justes le verront, et auront de la crainte, Et ils feront de lui le sujet de leurs moqueries : [9] Voilà l'homme qui ne prenait point Dieu pour protecteur, Mais qui se confiait en ses grandes richesses, Et qui triomphait dans sa malice ! [10] Et moi, je suis dans la maison de Dieu comme un olivier verdoyant, Je me confie dans la bonté de Dieu, éternellement et à jamais. [11] Je te louerai toujours, parce que tu as agi ; Et je veux espérer en ton nom, parce qu'il est favorable, En présence de tes fidèles.

Proverbes, 22

lire Proverbes, 22
[28] Ne déplace pas la borne ancienne, Que tes pères ont posée. [29] Si tu vois un homme habile dans son ouvrage, Il se tient auprès des rois ; Il ne se tient pas auprès des gens obscurs.

Ezéchiel, 23

lire Ezéchiel, 23

Samarie et Jérusalem, les deux soeurs prostituées

 
Jé 3, 6 L'Éternel me dit, au temps du roi Josias : As-tu vu ce qu'a fait l'infidèle Israël ? Elle est allée sur toute montagne élevée et sous tout arbre vert, et là elle s'est prostituée.
[1] La parole de l'Éternel me fut adressée, en ces mots : [2] Fils de l'homme, il y avait deux femmes, Filles d'une même mère. [3] Elles se sont prostituées en Égypte, Elles se sont prostituées dans leur jeunesse ; Là leurs mamelles ont été pressées, Là leur sein virginal a été touché. [4] L'aînée s'appelait Ohola, Et sa soeur Oholiba ; Elles étaient à moi, Et elles ont enfanté des fils et des filles. Ohola, c'est Samarie ; Oholiba, c'est Jérusalem. [5] Ohola me fut infidèle ; Elle s'enflamma pour ses amants, Les Assyriens ses voisins, [6] Vêtus d'étoffes teintes en bleu, Gouverneurs et chefs, Tous jeunes et charmants, Cavaliers montés sur des chevaux. [7] Elle s'est prostituée à eux, A toute l'élite des enfants de l'Assyrie ; Elle s'est souillée avec tous ceux pour lesquels elle s'était enflammée, Elle s'est souillée avec toutes leurs idoles. [8] Elle n'a pas renoncé à ses prostitutions d'Égypte : Car ils avaient couché avec elle dans sa jeunesse, Ils avaient touché son sein virginal, Et ils avaient répandu sur elle leurs prostitutions. [9] C'est pourquoi je l'ai livrée entre les mains de ses amants, Entre les mains des enfants de l'Assyrie, Pour lesquels elle s'était enflammée. [10] Ils ont découvert sa nudité, Ils ont pris ses fils et ses filles, Ils l'ont fait périr elle-même avec l'épée ; Elle a été en renom parmi les femmes, Après les jugements exercés sur elle. [11] Sa sœur Oholiba vit cela, Et fut plus déréglée qu'elle dans sa passion ; Ses prostitutions dépassèrent celles de sa sœur. [12] Elle s'enflamma pour les enfants de l'Assyrie, Gouverneurs et chefs, ses voisins, Vêtus magnifiquement, Cavaliers montés sur des chevaux, Tous jeunes et charmants. [13] Je vis qu'elle s'était souillée, Que l'une et l'autre avaient suivi la même voie. [14] Elle alla même plus loin dans ses prostitutions. Elle aperçut contre les murailles des peintures d'hommes, Des images de Chaldéens peints en couleur rouge, [15] Avec des ceintures autour des reins, Avec des turbans de couleurs variées flottant sur la tête, Tous ayant l'apparence de chefs, Et figurant des enfants de Babylone, De la Chaldée, leur patrie ; [16] Elle s'enflamma pour eux, au premier regard, Et leur envoya des messagers en Chaldée. [17] Et les enfants de Babylone se rendirent auprès d'elle, Pour partager le lit des amours, Et ils la souillèrent par leurs prostitutions. Elle s'est souillée avec eux, Puis son cœur s'est détaché d'eux. [18] Elle a mis à nu son impudicité, Elle a découvert sa nudité ; Et mon cœur s'est détaché d'elle, Comme mon cœur s'était détaché de sa sœur. [19] Elle a multiplié ses prostitutions, En pensant aux jours de sa jeunesse, Lorsqu'elle se prostituait au pays d'Égypte. [20] Elle s'est enflammée pour des impudiques, Dont la chair était comme celle des ânes, Et l'approche comme celle des chevaux. [21] Tu t'es souvenue des crimes de ta jeunesse, Lorsque les Égyptiens pressaient tes mamelles, A cause de ton sein virginal. [22] C'est pourquoi, Oholiba, ainsi parle le Seigneur, l'Éternel : Voici, j'excite contre toi tes amants, Ceux dont ton cœur s'est détaché, Et je les amène de toutes parts contre toi ; [23] Les enfants de Babylone et tous les Chaldéens, Nobles, princes et seigneurs, Et tous les enfants de l'Assyrie avec eux, Jeunes et charmants, Tous gouverneurs et chefs, Chefs illustres, Tous montés sur des chevaux. [24] Ils marchent contre toi avec des armes, des chars et des roues, Et une multitude de peuples ; Avec le grand bouclier et le petit bouclier, avec les casques, Ils s'avancent de toutes parts contre toi. Je leur remets le jugement, Et ils te jugeront selon leurs lois. [25] Je répands ma colère sur toi, Et ils te traiteront avec fureur. Ils te couperont le nez et les oreilles, Et ce qui reste de toi tombera par l'épée ; Ils prendront tes fils et tes filles, Et ce qui reste de toi sera dévoré par le feu. [26] Ils te dépouilleront de tes vêtements, Et ils enlèveront les ornements dont tu te pares. [27] Je mettrai fin à tes crimes Et à tes prostitutions du pays d'Égypte ; Tu ne porteras plus tes regards vers eux, Tu ne penseras plus à l'Égypte. [28] Car ainsi parle le Seigneur, l'Éternel : Voici, je te livre entre les mains de ceux que tu hais, Entre les mains de ceux dont ton cœur s'est détaché. [29] Ils te traiteront avec haine ; Ils enlèveront toutes tes richesses, Et te laisseront nue, entièrement nue ; La honte de tes impudicités sera découverte, De tes crimes et de tes prostitutions. [30] Ces choses t'arriveront, Parce que tu t'es prostituée aux nations, Parce que tu t'es souillée par leurs idoles. [31] Tu as marché dans la voie de ta sœur, Et je mets sa coupe dans ta main. [32] Ainsi parle le Seigneur, l'Éternel : Tu boiras la coupe de ta sœur, Tu la boiras large et profonde ; Elle te rendra un objet de risée et de moquerie ; Elle contient beaucoup. [33] Tu seras remplie d'ivresse et de douleur ; C'est la coupe de désolation et de destruction, La coupe de ta sœur Samarie. [34] Tu la boiras, tu la videras, Tu la briseras en morceaux, Et tu te déchireras le sein. Car j'ai parlé, Dit le Seigneur, l'Éternel. [35] C'est pourquoi ainsi parle le Seigneur, l'Éternel : Parce que tu m'as oublié, Parce que tu m'as rejeté derrière ton dos, Porte donc aussi la peine de tes crimes et de tes prostitutions. [36] L'Éternel me dit : Fils de l'homme, jugeras-tu Ohola et Oholiba ? Déclare-leur leurs abominations ! [37] Elles se sont livrées à l'adultère, et il y a du sang à leurs mains : Elles ont commis adultère avec leurs idoles ; Et les enfants qu'elles m'avaient enfantés, Elles les ont fait passer par le feu Pour qu'ils leur servent d'aliment. [38] Voici encore ce qu'elles m'ont fait : Elles ont souillé mon sanctuaire dans le même jour, Et elles ont profané mes sabbats. [39] Elles ont immolé leurs enfants à leurs idoles, Et elles sont allées le même jour dans mon sanctuaire, Pour le profaner. C'est là ce qu'elles ont fait dans ma maison. [40] Et même elles ont fait chercher des hommes venant de loin, Elles leur ont envoyé des messagers, et voici, ils sont venus. Pour eux tu t'es lavée, tu as mis du fard à tes yeux, Tu t'es parée de tes ornements ; [41] Tu t'es assise sur un lit magnifique, Devant lequel une table était dressée, Et tu as placé sur cette table mon encens et mon huile. [42] On entendait les cris d'une multitude joyeuse ; Et parmi cette foule d'hommes On a fait venir du désert des Sabéens, Qui ont mis des bracelets aux mains des deux sœurs Et de superbes couronnes sur leurs têtes. [43] Je dis alors au sujet de celle qui a vieilli dans l'adultère : Continuera-t-elle maintenant ses prostitutions, et viendra-t-on à elle ? [44] Et l'on est venu vers elle comme l'on va chez une prostituée ; C'est ainsi qu'on est allé vers Ohola et Oholiba, Ces femmes criminelles. [45] Mais des hommes justes les jugeront, Comme on juge les femmes adultères, Comme on juge celles qui répandent le sang ; Car elles sont adultères, et il y a du sang à leurs mains. [46] Car ainsi parle le Seigneur, l'Éternel : Je ferai monter contre elles une multitude, Et je les livrerai à la terreur et au pillage. [47] Cette multitude les lapidera, Et les abattra à coups d'épée ; On tuera leurs fils et leurs filles, On brûlera leurs maisons par le feu. [48] Je ferai cesser ainsi le crime dans le pays ; Toutes les femmes recevront instruction, Et ne commettront pas de crime comme le vôtre. [49] On fera retomber votre crime sur vous, Et vous porterez les péchés de vos idoles. Et vous saurez que je suis le Seigneur, l'Éternel.

Ezéchiel, 24

lire Ezéchiel, 24

Signes prophétiques de la ruine de Jérusalem

 
2R 25, 1 La neuvième année du règne de Sédécias, le dixième jour du dixième mois, Nebucadnetsar, roi de Babylone, vint avec toute son armée contre Jérusalem ; il campa devant elle, et éleva des retranchements tout autour.
Hé 6, 8 mais, si elle produit des épines et des chardons, elle est réprouvée et près d'être maudite, et on finit par y mettre le feu.
[1] La neuvième année, le dixième jour du dixième mois, la parole de l'Éternel me fut adressée, en ces mots : [2] Fils de l'homme, mets par écrit la date de ce jour, de ce jour-ci ! Le roi de Babylone s'approche de Jérusalem en ce jour même. [3] Propose une parabole à la famille de rebelles, et dis-leur : Ainsi parle le Seigneur, l'Éternel : Place, place la chaudière, et verses-y de l'eau. [4] Mets-y les morceaux, tous les bons morceaux, la cuisse, l'épaule ; remplis-la des meilleurs os. [5] Choisis dans le troupeau, et entasse du bois sous la chaudière ; fais bouillir à gros bouillons, et que les os qui sont dedans cuisent aussi. [6] C'est pourquoi ainsi parle le Seigneur, l'Éternel : Malheur à la ville sanguinaire, chaudière pleine de rouille, et dont la rouille ne se détache pas ! Tires-en les morceaux les uns après les autres, sans recourir au sort. [7] Car le sang qu'elle a versé est au milieu d'elle ; elle l'a mis sur le roc nu, elle ne l'a pas répandu sur la terre pour le couvrir de poussière. [8] Afin de montrer ma fureur, afin de me venger, j'ai répandu son sang sur le roc nu, pour qu'il ne fût pas couvert. [9] C'est pourquoi ainsi parle le Seigneur, l'Éternel : Malheur à la ville sanguinaire ! Moi aussi je veux faire un grand bûcher. [10] Entasse le bois, allume le feu, cuis bien la chair, assaisonne-la, et que les os soient brûlés. [11] Puis mets la chaudière vide sur les charbons, afin qu'elle s'échauffe, que son airain devienne brûlant, que sa souillure se fonde au dedans, et que sa rouille se consume. [12] Les efforts sont inutiles, la rouille dont elle est pleine ne se détache pas ; la rouille ne s'en ira que par le feu. [13] Le crime est dans ta souillure ; parce que j'ai voulu te purifier et que tu n'es pas devenue pure, tu ne seras plus purifiée de ta souillure jusqu'à ce que j'aie assouvi sur toi ma fureur. [14] Moi, l'Éternel, j'ai parlé ; cela arrivera, et je l'exécuterai ; je ne reculerai pas, et je n'aurai ni pitié ni repentir. On te jugera selon ta conduite et selon tes actions, dit le Seigneur, l'Éternel.

Seconde Epître aux Corinthiens, 8

lire Seconde Epître aux Corinthiens, 8

Instructions sur la collecte

 
Mc 12, 41 Jésus, s'étant assis vis-à-vis du tronc, regardait comment la foule y mettait de l'argent. Plusieurs riches mettaient beaucoup.
Ro 15, 25 Présentement je vais à Jérusalem, pour le service des saints.
Ac 11, 27 En ce temps-là, des prophètes descendirent de Jérusalem à Antioche.
2Th 2, 16 Que notre Seigneur Jésus Christ lui-même, et Dieu notre Père, qui nous a aimés, et qui nous a donné par sa grâce une consolation éternelle et une bonne espérance,
[1] Nous vous faisons connaître, frères, la grâce de Dieu qui s'est manifestée dans les Églises de la Macédoine. [2] Au milieu de beaucoup de tribulations qui les ont éprouvées, leur joie débordante et leur pauvreté profonde ont produit avec abondance de riches libéralités de leur part. [3] Ils ont, je l'atteste, donné volontairement selon leurs moyens, et même au delà de leurs moyens, [4] nous demandant avec de grandes instances la grâce de prendre part à l'assistance destinée aux saints. [5] Et non seulement ils ont contribué comme nous l'espérions, mais ils se sont d'abord donnés eux-mêmes au Seigneur, puis à nous, par la volonté de Dieu. [6] Nous avons donc engagé Tite à achever chez vous cette œuvre de bienfaisance, comme il l'avait commencée. [7] De même que vous excellez en toutes choses, en foi, en parole, en connaissance, en zèle à tous égards, et dans votre amour pour nous, faites en sorte d'exceller aussi dans cette œuvre de bienfaisance. [8] Je ne dis pas cela pour donner un ordre, mais pour éprouver, par le zèle des autres, la sincérité de votre charité. [9] Car vous connaissez la grâce de notre Seigneur Jésus Christ, qui pour vous s'est fait pauvre, de riche qu'il était, afin que par sa pauvreté vous fussiez enrichis. [10] C'est un avis que je donne là-dessus, car cela vous convient, à vous qui non seulement avez commencé à agir, mais qui en avez eu la volonté dès l'année dernière. [11] Achevez donc maintenant d'agir, afin que l'accomplissement selon vos moyens réponde à l'empressement que vous avez mis à vouloir. [12] La bonne volonté, quand elle existe, est agréable en raison de ce qu'elle peut avoir à sa disposition, et non de ce qu'elle n'a pas. [13] Car il s'agit, non de vous exposer à la détresse pour soulager les autres, mais de suivre une règle d'égalité : dans la circonstance présente votre superflu pourvoira à leurs besoins, [14] afin que leur superflu pourvoie pareillement aux vôtres, en sorte qu'il y ait égalité, [15] selon qu'il est écrit : Celui qui avait ramassé beaucoup n'avait rien de trop, et celui qui avait ramassé peu n'en manquait pas.
 
 

© Dieu et consorts - plan de la Bible